Plongée Arc-en-Ciel
Activateur de sourires

Categories

Accueil > A propos de PAEC > Photos et comptes-rendus de voyages > Cozumel 2008 - Playa del Carmen

23 juin 2008
Voyages PAEC

Cozumel 2008 - Playa del Carmen

Par Loïc L.

Merci à Stéfan pour les photos ! (d’autres viendront, merci à ceux qui m’en ont envoyées)

Mars 2008, un vendredi matin : tout le monde est à l’heure à ROISSY sauf Chiquita qui arrive en dernier… Pendant le vol, poursuite du festival Chiquita qui est victime de l’effet Jack D… Arrivée à CANCUN sous l’orage puis traversée en ferry dans une mer agitée pour rejoindre Cozumel…

Le lendemain, la météo défavorable nous oblige à annuler les 2 plongées prévues. La journée sera donc consacrée au tourisme et à la visite des ruines de San Gervaiso. Dimanche matin, malgré les nuages et le vent, nous pouvons enfin embarquer pour les deux premières plongées (dérivante et épave).
Les plongées se poursuivent dans des conditions climatiques qui s’améliorent avec au programme : mérous, langoustes, crabes, barracudas et tortues dans une eau très claire.

Les dernières plongées achevées, retour en ferry le soir même à Playa Del Carmen, pour retrouver sa 5ème avenue et ses touristes américains…

Lendemain matin, enfin les fameuses plongées dans les cenotes avec pour commencer Los Ojos. Deux plongées au travers d’un réseau de grottes immergées sur la plupart du parcours et dans une eau douce cristalline à 25°c. Visite du site archéologique de Tulum avant le retour sur Playa Del Carmen.

Le soir après de longues recherches, un dernier verre dans la seule boîte gay de Playa del Carmen : le club 69 à éviter un soir de déprime…

Pour les deux dernières plongées : le cénote Angelita pour certains, l’option mer pour les autres. Au niveau d’Angelita, plongée plus sauvage que la veille : un petit crocodile sur une planche flottant à la surface du cénote et une corde pour se hisser à la sortie de l’eau… Mais malgré cela 2 superbes plongées dans une ambiance difficile à décrire en quelques mots. Et c’est après la dernière plongée que les mésaventures de Chiquita se poursuivent avec la perte de son tout nouveau phare en sortant de l’eau mais récupéré par Antoine et José malgré les 60 m de profondeur.

En fin de soirée, nous avons laissé la trace du passage de PAEC dans un bar de la 5ème avenue sous la forme d’un billet de 1$ généreusement tagué.
Le lendemain, après le départ de Philippe et David qui prolongent leur voyage au Mexique, les derniers coups de soleil sur la plage avant de retrouver les 15°c parisien mais en espérant revenir un jour juste pour Angelita...

Jeu concours : Qui se cache derrière le nom de Chiquita ?
Un indice : il n’est pas québécois contrairement à ce que l’on pourrait penser en le voyant de dos.

Voir en ligne : PAEC organisait un voyage au Mexique en mars 2008