Plongée Arc-en-Ciel
Activateur de sourires

Categories

Accueil > A propos de PAEC > Photos et comptes-rendus de voyages > Thaïlande 2007

24 mars 2008
Voyages PAEC

Thaïlande 2007

Par David et Philippe

À Plongée Arc-En-Ciel, il est une tradition
tenace : les nouveaux inscrits doivent rédiger
les récits de voyages. Donc, cette fois, nous
devons nous y coller. Destination la Thaïlande,
croisière dans les Îles Similan.

Paris, samedi 13h. Le ciel est lourd, le plafond
bas. Roissy poisse. Pour ceux qui prennent la
route du Nord, le voyage devient vite étonnant :
étendues neigeuses juste balafrées de routes
sinueuses, déserts jaunes sous le soleil levant.
Bangkok, dimanche 06h. L’aéroport est
prisonnier du fog. Silencieux. Isolé du reste du
monde. Les tapis mécaniques roulent sans fin,
sans bruit. Nous sommes comme anesthésiés
par la fatigue du voyage.

Phuket, dimanche 14h. Le soleil frappe fort.
Que du bonheur ce voyage... A commencer par
le petit resto, le massage et les douches en
plein air juste en face de chez Charly. Cap’tain
Charly, c’est le patron du bateau. La légende
veut qu’il ait fait ses armes avec le fils
Cousteau... Depuis, il s’est casé avec une
thaïlandaise et vit là-bas... Difficile de trouver
meilleur guide ! Le bonhomme a le ton sec et
l’œil perçant. Pas très causant. Simple distance
professionnelle pour gérer un groupe comme le
nôtre ? L’accueil est un peu speed car il faut
lever l’ancre avant la nuit.

A bord, lever. Le rythme est sportif. Lever à
06h. Tartines et café. Les yeux sont encore
embrumés. Les blocs se montent au radar. Et la
journée commence. Direction : les poissons.

A bord, plongées. Au quotidien 4 plongées,
entrecoupées d’intermèdes gastronomiques.
Lors d’une même plongée, si tu ne vois pas, à
minima, anémones, clowns, perroquet, balistes,
chirurgiens, coraux, éponges et gorgones, c’est
que tu dors encore, ou bien ton masque est à
l’envers, avec la sangle sur les yeux ! En le
remettant à l’endroit, tu découvriras des sites
superbes, blocs rocheux, éboulis et tu croiseras
surement tortues, raies mantas, murènes et
leurs labres nettoyeurs, requins léopard et tu
t’empresseras de tout identifier en consultant
les bouquins, une fois extrait du bain.

A bord, repas. "Maïté", beau-frère de Cap’tain
Charly, officie. Dans sa cambuse, sur le pont
principal, du matin au soir et du soir au matin, il
coupe, découpe, recoupe... cuisine thaï, of
course, servie sur le pont à des plongeurs qui
ne laissent que de rares peaux d’agrumes aux
poissons. A l’heure dite, ils arrivent de toutes
parts. Leurs écailles irisent l’eau. Puis ils
disparaissent. Comme par enchantement.
Le soir, après le dîner, tu te croirais dans un
film de science-fiction, genre à Rencontre du
troisième type. Sur des kilomètres s’allument
des phares. Tu te sens entouré, espionné. Le
bateau avance mais ils restent immobiles,
pareils à d’improbables jetées. Fascinants et
angoissants à la fois. Ce sont des pêcheurs de
calamars.

A bord, balades. Hors des repas, plongées et
apéros, les excursions. Des îles paradisiaques,
aux plages blanches de sable corallien. Une
eau turquoise à 30° et d’énormes blocs de
granit brun, polis par les éléments... Des forêts
de bambou, palmiers, ficus dépassent les 30 m.
Seules les tours d’alerte rappellent que le
tsunami est passé par là. Trop dure, la vie ? Et
dire qu’il y a des c... qui ont préféré se crêper le
chignon et crever de faim sur Koh Lanta, l’île
d’à côté...

A bord, apéros. Pour la 4ème plongée : plongée
de nuit. Quelques courageux préfèrent le pont
supérieur pour siroter un apéro face au coucher
de soleil, les îles en fond... Hum... Que
demande le peuple ? Rien ! Puisque ses désirs
deviennent réalité, avant même qu’il ne les
formule.

Phuket, samedi 18h. Quant au retour, pas la
peine d’en parler ! Ah, si ! Au moment de
transborder les bagages, nous avons cru que
notre longtail boat allait chavirer. Avec notre
précieux matériel et les souvenirs engrangés
sur les disques durs... Un peu con ! Non ? Mais
nous voilà sains et saufs.

David et Philippe

P.S. : Toi, le futur adhérent ! Séduit par le
récit ? Il ne te reste plus qu’à t’inscrire pour une
croisière, et reprendre le flambeau du récit.


NDLR : pas (encore) de photos en ligne spécifiques à cette édition de la croisière, mais vous trouverez dans cette même rubrique des images des croisières Thaïlande 2003 et 2005.

Voir en ligne : Un extrait du journal trimestriel n°13